Les OMD Sommes-nous sur la bonne voie?

[name]
Vol. XLIV No. 4 2007

Tirant parti de 40 ans d'efforts des Nations Unies, les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) définissent un cadre universel pour le développement : éradiquer l'extrême pauvreté et la faim (objectif 1), assurer l'éducation primaire pour tous (objectif 2), promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (objectif 3), réduire la mortalité infantile (objectif 4), améliorer la santé maternelle (objectif 5), combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies (objectif 6), assurer un environnement durable (objectif 7) et mettre en place un partenariat mondial pour le développement (objectif 8). Alors que ces objectifs sont distincts, ils ne sont pas séparés - les progrès réalisés dans un domaine dépendent des progrès accomplis dans les autres domaines. En outre, les OMD, qui ont été définis par les États Membres de l'ONU dans la Déclaration du Millénaire de 2000, ne sont pas seulement des déclarations d'intention nobles, mais une série de 18 cibles concrètes - ainsi que des mécanismes de suivi pour suivre et évaluer les progrès vers la réalisation de ces objectifs.

Dans la solennelle Déclaration du Millénaire de 2000, les dirigeants mondiaux se sont engagés à ne ménager aucun effort pour réduire de moitié, d'ici à 2015, la proportion de personnes souffrant de l'extrême pauvreté et de la faim dans le monde.

En 2000, la communauté internationale a adopté la Déclaration du Millénaire, déclarant un engagement historique pour éradiquer l'extrême pauvreté et améliorer la santé des populations les plus pauvres au monde d'ici à 2015.

Un ordre du jour ambitieux a été fixé dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement afin d'améliorer la qualité de vie de tous et de promouvoir le développement humain. Les OMD représentent notre aspiration commune pour une vie meilleure et fournit une feuille de route sur la manière d'y parvenir.

Malgré les efforts concertés de nombreux acteurs, les progrès mondiaux en matière de survie des enfants se sont ralentis par rapport aux progrès accomplis ces dernières décennies.

En adoptant en 2000 les huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), la communauté internationale a pris un engagement ferme. Ces objectifs représentent une vision commune pour réduire la pauvreté de manière drastique et fournir des objectifs clairs pour améliorer sensiblement la qualité de vie des gens.

Première maladie ayant fait l'objet de débats aux Nations Unies, à la fois au Conseil de sécurité et aux sessions extraordinaires de l'Assemblée générale, le sida est l'une des dix principales causes de décès dans le monde.

Le gouvernement de la République-Unie de Tanzanie reconnaít le rôle central de l'éducation pour atteindre l'objectif visant à améliorer la qualité de vie de ses citoyens. Assurer l'accès à l'éducation primaire pour tous est, selon lui, le moyen le plus fiable pour construire un avenir durable pour le pays.

Dans sa plus grande partie, la péninsule arabe est caractérisée par un climat sec et aride et des ressources en eau rares. La pluviosité annuelle moyenne est de moins de 250 mm dans 70 % de la région et de moins de 100 mm dans les pays du Conseil de coopération des États arabes du Golfe (CCG).

On disait à Meaza, l'une des neuf enfants qui a grandi dans une petite ville d'un pays africain, : « Oh, tu es très intelligente et tu as un grand potentiel, c'est dommage que tu ne sois pas un garçon. » Mais sa mère, qui était analphabète, a jugé que sa fille méritait mieux.

Il y a huit ans, les dirigeants mondiaux se sont engagés à éradiquer l'extrême pauvreté en adoptant les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

On pose parfois cette question : les femmes vivant dans le monde musulman peuvent-elles jouir de droits égaux à ceux des hommes ? Leur culture et leur religion s'y opposent-elles ? Il faut d'abord rappeler que presque tous les pays à majorité musulmane sont signataires des accords internationaux en faveur de la promotion des droits de la femme.

Les Objectifs du Millénaire pour le développement sont le cadre international le plus largement partagé, complet et ciblé de la communauté internationale pour réduire la pauvreté. Présentés dans la Déclaration du Millénaire, ils ont été adoptés et acceptés par tous les gouvernements en 2000.

Quand l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration du Millénaire en 2000, les objectifs et les cibles qu'elle a établis dans la section consacrée au développement sont devenus plus tard les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Lors du rassemblement des chefs d'État et de gouvernements le 8 septembre 2000, à New York, à l'occasion de l'Assemblée générale des Nations Unies, nous avons examiné les nombreuses résolutions et déclarations faites aux niveaux international, continental et régional.

Sept ans et à mi-parcours de l'échéance fixée à 2015 pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, les réussites sont encore réalisables. Il est possible d'atteindre les OMD, qui fixent des cibles mesurables pour réduire de moitié l'extrême pauvreté sous toutes ses formes, si les pays mettent en œuvre des stratégies de développement nationales et reçoivent le soutien de la communauté internationale.

En mars 2000, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a publié son rapport « Nous les peuples : le rôle des Nations Unies au XXIe siècle » présentant une liste des défis importants dans le monde. Le rapport établissait un plan d'action pour réduire de moitié, d'ici à 2015, la proportion de personnes vivant dans l'extrême pauvreté assurer l'éducation primaire à tous les enfants et réduire de 25 %, d'ici à 2010, les taux d'infection du sida.