Theo-Ben Gurirab

Si les femmes ont réalisé des progrès remarquables dans de nombreuses professions, la politique est un domaine duquel elles sont largement exclues. Partout dans le monde, elles se font remarquées par leur absence aux postes de décision du gouvernement. Lors de la Première Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes, qui a eu lieu au Mexique en 1975, il a été rappelé à la communauté internationale que la discrimination envers les femmes demeurait un problème persistant dans de nombreux pays; il a été demandé aux gouvernements d'élaborer des stratégies pour promouvoir la parité, mais leur participation politique n'a pas été une priorité. Depuis, si une plus grande attention a été accordée à leur représentation et à leur incidence sur les structures décisionnelles, cela n'a pas donné de résultats immédiats. Par exemple, en 1975, les femmes représentaient 10,9 % des parlementaires dans le monde; dix ans plus tard, leur participation n'avait atteint que 11,9 %, soit un seul pour cent.