Rania Antonopoulos

Les périodes de crise économique ont toujours un effet déstabilisateur et, par là même, une issue incertaine. À ce stade, nous faisons face à un grand danger et à une grande opportunité : le danger est que les efforts de « relance » risquent de favoriser ceux qui sont en position de force, renforçant les inégalités existantes entre et dans les pays. Si c'est le cas, les disparités existantes se creuseront, ce qui engendrera une exclusion sociale qui aura de graves répercussions sociales, économiques et politiques. L'opportunité vient du fait qu'un leadership et des mesures politiques audacieuses peuvent réduire les inégalités entre les pays et entre les sexes. C'est dans ce contexte que je débattrai de la protection sociale des femmes.